Sportif à l’honneur : Jacques TRINEL

Depuis combien de temps es-tu adhérent de GBS ?

Depuis 2013

Comment as-tu connu l’association ?

Par l’association sportive de la BPGO (AS BP Ouest à l’époque).

Qu’est-ce qui t’a motivé à devenir délégué GBS en 2018 ?

Intégrer une grande association et surtout rester dans le partage de la pratique du sport.
Je m’occupe du club de course à pied de la Banque depuis 20 ans avec mon ami Noël Debrix. Depuis 1998, nous organisons chaque année un déplacement international de course à pied. C’était au départ pour courir un marathon (Paris, Londres, Monaco, New York, Dublin, Berlin…) puis, pour intéresser plus de personnes, des courses où il était possible de faire également un semi- marathon et même un 10 km. Depuis 2016, les accompagnants peuvent même participer sur des distances plus courtes en marche. Après Lisbonne cette année-là, ce fut Budapest en 2017, Palma de Majorque en 2018 et cette année ce sera Sofia. L’objectif : le sport en partage !

A quels challenges participes-tu ?

Trail, course à pied, cyclotourisme et Olympiades

Quel est ton meilleur souvenir sportif ?

Mon 1er marathon de New York en 2002. C’était le 1er des 3 que j’ai fait dans cette ville mythique et l’émotion était très palpable 1 année après les attentats…

Tu viens d’accompagner un non-voyant sur le marathon de Paris. Peux-tu nous raconter comment cette belle histoire a commencé ?

J’ai déjà couru un certain nombre de marathons, dont plusieurs fois le marathon de Paris. J’avais toujours rêvé de courir un marathon avec un non-voyant. Mon oncle Jean était aveugle mais pas sportif. Le hasard de la vie m’a permis de faire connaissance avec Monique qui, par le biais d’amis non-voyants, m’a présenté Nasredine qui rêvait de courir son 2° marathon à Paris. Nous étions faits pour nous rencontrer ! Pour mener à bien notre rêve, nous nous sommes fait aider par Christelle Coindeau qui est hypno thérapeute.

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner le reportage de France 3

https://we.tl/b-lolFktPGXi